Avec la CAMI, la gymnastique devient une thérapie

Présente au forum des associations locales du 2 septembre dernier, la CAMI – Sports et cancer a ouvert une antenne à Vourey de gymnastique collective chaque mercredi de 14 à 15 heures à l’Espace Jean Roybon, salle de l’Olon.

Egalement présente sur cinq autres sites géographiques, majoritairement en bassin grenoblois ainsi qu’à Bourgoin, cette association à but non lucratif, d’intérêt général, est membre de la fédération nationale CAMI – Sports et cancer.

Les patients, adhérents à cette pratique gymnique collective, visent à réduire significativement la fatigue, diminuer les effets secondaires, atténuer la toxicité des traitements, réduire les risques de récidive et améliorer la qualité de vie.

A Vourey, pour un effectif maximum de dix personnes, les patients sont essentiellement des femmes. Toutes sont concernées par des problèmes oncologiques récents ou en phase de rémission. Elles luttent pied à pied physiquement et moralement contre ce mal.

Convaincues de cette thérapie et selon les aléas de la maladie ou des traitements, les patientes pratiquent divers sports dont vélo, marche à pied, etc …

A la tête des séances, Karine Lemasson, la praticienne, parcourt inlassablement des kilomètres entre les ateliers avec un enthousiasme communicatif.

Actualité issue du DL du 24 11 17

Comité Isère – Institut Daniel Hollard – 8, rue Docteur Calmette – 38028 Grenoble

 

Retour haut de page