Etat d’urgence décrété sur l’ensemble du territoire

A la suite des attentats commis le 13 novembre à Paris, le Président de la République a décrété l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire métropolitain afin de renforcer les compétences administratives des autorités de l’Etat et ainsi de rétablir la sécurité de la population.

Les grands évènements et les grands rassemblements ou les manifestations sportives ne font pas l’objet d’une interdiction formelle mais doivent en revanche faire l’objet d’une vigilance extrêmement renforcée.

La Préfecture demande aux organisateurs de procéder systématiquement à une ouverture des sacs et à un contrôle visuel de leur contenu et de refuser toute personne qui ne se soumettrait à ce contrôle.

Une affichette devra être apposée à l’entrée des bâtiments où ces manifestations ont lieu afin d’avertir le public de ce dispositif.

Tous les Européens sont invités à se joindre à une minute de silence en mémoire des victimes des attentats à Paris lundi 16 novembre à 12h00, ont écrit samedi les chefs d’État ou de gouvernement de l’Union européenne et des dirigeants de ses institutions dans un communiqué de presse commun.

Dans le cadre de cet état d’urgence prolongé pour 3 mois, un arrêté préfectoral, vient d’être publié ce 20 novembre (modification du 23 11 15) pour préciser les mesures de prévention prises contre les risques de troubles à l’ordre public.

 

Retour haut de page