Le verre est éternel … s’il est jeté dans le conteneur à verre

Le verre est éternel … s’il est jeté dans le conteneur à verre

Dans le cadre de la sensibilisation des habitants au tri du verre, la Communauté d’Agglomérations du Pays Voironnais va déployer une campagne de communication visant à les informer sur le bon geste de tri. Elle va se décliner dans le courant du mois de juin 2016 sur de nombreux supports.

Près de 370 tonnes de verre par an ne sont pas recyclées car non déposées au bon endroit. Explications.

Récupéré et valorisé depuis 1979 sur le territoire du Pays Voironnais, le verre a été le premier matériau à faire l’objet d’un tri sélectif. Aujourd’hui, pour récupérer le verre, il existe 209 points d’apport volontaire répartis sur les 34 communes du Pays Voironnais (conteneurs à verre ou colonnes à verre enterrées pour 12 d’entre eux à Rives, La Buisse, Voiron et Chirens) et 170 points de collecte en porte-à-porte essentiellement pour les professionnels et les habitants des immeubles dans les centre-villes de Voiron, Voreppe, Tullins, Rives et Moirans.

32,28 kg par habitant, c’est la quantité de verre collectée par an, rapportée au nombre d’habitants du Pays Voironnais, soit 2 991 tonnes sur les 34 communes, dont 408 tonnes en porte-à-porte.

C’est un bon résultat mais nous pouvons collectivement aller plus loin : c’est ce qui ressort de la comparaison avec les moyennes nationales et ce que nous constatons dans les bacs à emballages et les poubelles ordinaires grises (pour les déchets résiduels) où le verre est encore présent malgré les consignes de tri.

4 kg par habitant – soit 370 tonnes – par an, ne sont pas jetés au bon endroit

Trier plus, pourquoi ?

Déposé dans les conteneurs, les colonnes enterrées ou les bacs collectés en porte-à-porte, le verre est éternel : il est recyclable à 100% et à l’infini ! En revanche, lorsqu’il n’est pas jeté dans ces contenants, non seulement, il ne se recycle pas mais, en plus, son traitement coûte cher et sa manipulation par les agents de collecte et du centre de tri peut s’avérer dangereuse.

+ de 60 000 euros : cela correspond au coût de l’incinération et à la perte de recettes, pour la collectivité, des 370 tonnes de verre non triées.

En savoir plus : numéro vert 0800 508 892 (appel gratuit) ou rdv sur www.paysvoironnais.com, rubrique Déchets – A chaque produit les bons gestes.

Retour haut de page