L’heure du bilan après orage de grêle et tempête

La commune de Vourey est en zone sinistrée, a été déclarée en zone de calamité agricole , mais notre village ne peut être déclaré en catastrophe naturelle car les critères excluent la grêle. Seuls l’inondation, les séismes, les coulées de boues, la sècheresse et les vents cycloniques (DOM TOM uniquement) permettent de déposer un dossier auprès de la préfecture.
Les agriculteurs font actuellement de terribles bilans notamment concernant les noyers , mais aussi les arbres fruitiers. Les installations telles que les serres en verre et en plastique ont également souffert tout comme les habitations et des de particuliers.
Nos agriculteurs attendent les récoltes pour faire un véritable état de leurs pertes pour cette année mais aussi pour les années à venir.
Un élan de solidarité s’est organisé sur les réseaux sociaux pour aider ceux qui ont tout perdu.
Photo quelqu’uns des 200 noyers arrachés à Vourey.
  
Retour haut de page