Objets trouvés, ils ne sont pas perdus pour tout le monde.

Deux paires de lunettes, deux casquettes, un tournevis, une pince réglable, deux téléphones, une poupée, des trousseaux de clé, des télécommandes, un doudou, un collier, une gourmette et, clou de l’inventaire, une prothèse auditive… Rangés dans une vielle corbeille.

Objets trouvés

Cet inventaire à la Prévert surgit d’une vielle corbeille jaune, soigneusement entreposée à la mairie.

C’est la liste non exhaustive des objets trouvés remis au personnel administratif, qui n’attend que la description de l’objet par le propriétaire pour lui remettre l’objet en question. « Le plus drôle, c’est que nous n’avons aucune demande de restitution des objets de la boîte. En revanche, nous avons des tas de demandes pour des objets que nous n’avons pas ! », s’amuse Noémie, actuellement en remplacement à l’accueil de votre mairie.

Bref, le bureau des objets trouvés n’engendre pas la mélancolie, sauf que le personnel aimerait quand même se débarrasser de ces objets et des vêtements abandonnés qui lui ont été remis depuis de longs mois… Une loi de 2008 réglemente les objets trouvés, mais le délai de conservation par une mairie est fixé par arrêté municipal. À l’expiration de ce délai et en cas de non-réclamation par son propriétaire, un objet peut être remis à celui qui l’avait trouvé, à condition d’en faire la demande avec justificatif de son identité et présentation du récépissé de son dépôt. Mais attention, le vrai propriétaire peut toujours le revendiquer pendant trois ans !

 

 

Retour haut de page