Soirée-débat du 15 novembre

Photo aimablement transmise par Pierre Blunat, correspondant local du Dauphiné Libéré
Photo aimablement transmise par Pierre Blunat, correspondant local du Dauphiné Libéré

Les « petites matinées » se sont offert une soirée-débat

Pour fêter ses trois ans d’existence et son 10ème thème, l’équipe des Petites Matinées avait décidé d’innover en  proposant une soirée-débat vendredi 15 novembre dernier, ouverte à tous, sur le thème « communiquer sans violence ».

Animée par Catherine Blanc, formatrice et accompagnatrice, cette soirée-débat s’est déroulée en présence d’une trentaine de personnes venues ainsi  échanger deux heures durant, pour finalement se retrouver autour d’un verre de l’amitié.


Les Petites Matinées ? Rappel

De quoi s’agit-il ?

Elles ont vu le jour grâce à un désir de faire du lien, de se connaître, de partager et d’échanger. Cette envie a pu se concrétiser grâce à la rencontre d’une équipe de bénévoles :

– Catherine Blanc, formatrice et accompagnatrice, qui apporte ses compétences et son expérience aux débats qu’elle anime.

– Emmanuelle Charvet, Muriel Hirrien, Isabelle Roels, Gaëlle Tomaï et Jocelyne Lesage, conseillères municipales.

Les Petites Matinées sont des moments de rencontres et d’échanges autour d’un thème proposé par notre équipe.

Où et quand cela se passe-t-il ?

Ces moments ont lieu dans la Salle de la Galise à l’Espace Jean Roybon, un samedi matin par trimestre, de 9 h 30 à 12 h.

Qui peut venir ?

Les voureysiens et voureysiennes âgés de 15 à 100 ans intéressés par le sujet. Ou qui ont envie de se rencontrer. Ou sont simplement curieux.

L’entrée est libre.

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Si on arrive à l’heure, on est accueilli avec un sourire et un café (ou un thé ou une tisane). Il y a toujours quelques gâteaux.

Si on prend le train en marche, il reste souvent une place et du café (ou du thé ou de la tisane) et peut-être des gâteaux.

Le thème étant lancé, on peut intervenir ou simplement écouter. On n’est pas obligé de parler. Et ce qui se dit ne fait l’objet d’aucun compte rendu, ni oral ni écrit, à qui que ce soit.

La prochaine petite matinée aura lieu en février. La date sera indiquée dans le prochain Vivre à Vourey, l’agenda du site Internet et sur le panneaux lumineux.

 

Retour haut de page