Week-end « Warriors Altitude » 2018

Le week-end dernier, du 29 juin au 1er juillet 2018, notre association « Au-Delà de nos Handicaps (ADH) » a organisé, en partenariat avec le 7ème Bataillon de Chasseurs Alpin (Varces), un week-end d’amitié monté autour d’une activité parapente.
Prenant place sur le site exceptionnel du poste de montagne des Granons dans le Briançonnais (Hautes Alpes), ce WE a rassemblé plus de 25 personnes, dont 10 blessés de toutes origines et leurs familles, ainsi que plusieurs bénévoles civils et militaires.
Vous trouverez ci-dessous notre article relatant l’événement.
Voici aussi le lien vers une sélection de photos et vers le reportage vidéo réalisé à cette occasion

Week-End « Warriors Altitude » 2018 

L’horizon s’ouvre à 180 degrés sur un panorama de haute montagne à la beauté époustouflante. Le parc national des Ecrins est là, devant nous, et loin en contre-bas, la ville de Briançon expose outrageusement le privilège de sa situation géographique dans cet écrin de rocher, de neiges éternelles et de verdure. 

Nous sommes sur le poste des Granons à 2400m d’altitude, poste de montagne géré par le 7ème Bataillon de Chasseurs Alpin (7BCA) et servant de camp de base aux unités venues s’entrainer sur ce terrain de haute montagne. 

Aujourd’hui, ces chalets rustiques et chargés d’histoire abritent 25 blessés et bénévoles de l’association Au-Delà de nos Handicaps (ADH), venus des 4 coins de l’hexagone pour partager un moment de fraternité hors du commun. 

Ce week-End « Warriors Altitude », co-organisé par le 7BCA et l’association ADH du 29 juin au 1er juillet, proposait de rassembler, autour d’un unique lieu de rencontre, blessés et bénévoles ayant participé à l’un des 4 stages de reconstruction d’ADH dans l’année écoulée. 

Malgré l’incertitude des grèves SNCF qui marquent les déplacements nationaux depuis plusieurs mois, 10 blessés de toutes origines et leurs familles ont pu répondre à l’appel. 

Grâce aux compétences et à l’endurance extraordinaires des 2 moniteurs de parapente du 7BCA venus spécifiquement de Grenoble pour partager leur passion, nos blessés quittent la pesanteur d’une mobilité terrestre souvent rendue difficile depuis la blessure, et prennent une hauteur toujours plus salvatrice. Il faut convenir que le site, tout simplement extraordinaire, a de quoi charmer. 

La tension et la concentration sont à leur comble quand le tour vient à nos 2 camarades touchés de paraplégie de s’envoyer en l’air. Tout le monde se met à pied d’oeuvre. Le « mobile dream », ce drôle de petit quad électrique aux capacités de franchissement surprenantes, utilisé lors de raids itinérants les 2 dernières années, permet aux blessés de rejoindre le site de décollage en autonomie. Il aura tout de même fallu, pour se faire, ouvrir à la hache et la pelle un itinéraire dans les névés tardifs ! 

Le vol est rendu possible grâce au système adapté « handifly », un fauteuil tout terrain à 3 roues fixé au moniteur et à sa voile de tandem. 

Pour que le binôme puisse prendre son envol, les conditions de vent doivent être parfaites, et 2 pousseurs, de chaque côté du chariot, doivent combler le déficit de motricité d’un attelage pesant décidément peu adapté au confort terrestre. 

De sensations de liberté grisantes en éclats de rire partagés, une bonne partie de la journée défile au rythme des vols, qu’un vent finissant par souffler trop fort interrompra dans l’après-midi. 

En présence du colonel JAMES, chef de corps du 7BCA venu rencontrer les blessés, un déjeuner partagé vient synthétiser ce week-end de rencontre autour de ce que les notions de fraternité, d’entraide et de joie peuvent incarner. 

Le soir venu, alors que le concert bat son plein, quelle surprise de découvrir les talents de chanteur de René, dont l’accident, qui l’a contraint au fauteuil il y a quelques années, n’aura pas entamé sa verve, son énergie et sa capacité à transmettre ses émotions ! 

Au moment de partir, les sourires, et ces embrassades que l’on repousse toujours à plus tard, en disent long sur la richesse des échanges de ce WE hors du temps. Grâce au merveilleux environnement de ce site de montagne, et à cette extraordinaire fraternité née du partage des épreuves entre les Hommes, chacun a repris la route le coeur chargé d’une certitude simple : la confiance en sa propre capacité à vivre le meilleur, envers et contre tout. 

Nos remerciements les plus sincères vont à tous ceux de nos partenaires qui ont rendus cette rencontre possible. 

D’abord au 7BCA et à son chef, qui n’ont pas hésité un seul instant à engager les moyens nécessaires au soutien de nos soldats touchés par l’épreuve ; avec une pensée particulière pour l’équipe de gestion des postes de montagne du Briançonnais, qui a su donner, avec une note particulièrement altruiste, ses plus belles lettres de noblesse à l’esprit de cordée cher aux alpins. 

Notre reconnaissance la plus vive s’adresse aussi à l’Entraide Montagne, infatigable et présente sur toutes les opérations de soutien aux blessés de la 27BIM. 

Bien sûr, un immense merci à l’ensemble des partenaires qui, fidèles à leurs principes de solidarité, nous font confiance tout au long de l’année (Fédération des Clubs de la Défense, France Mutualiste, Municipalité de Vourey, TEGO, CNMSS, UNEO, ONACVG, AXA, LAZELEC, TERRANG). 

Merci aux bénévoles, civils et militaires, qui s’engagent corps et âme sur chacun de nos stages pour aider nos blessés à atteindre un jour la meilleure potentialité de leur autonomie présente. 

Enfin, bravo aux blessés pour le courage dont ils font preuve face aux épreuves que nous leur proposons, et surtout merci pour la confiance et l’amitié qu’ils nous témoignent chaque fois. 

Chef d’escadron Sébastien PERSONNE
Secrétaire général et directeur d’activités de l’association « Au-Delà de nos Handicaps (ADH) 

Retour haut de page