Témoins d’une activité passée, les nombreux vestiges archéologiques indiquent que les terres de Vourey sont foulées par les hommes depuis l’époque gallo-romaine (anciennes conduites et pièces de monnaies).

Sanissard et le bourg furent les premiers sites habités sur la commune. Entre les deux hameaux fut érigé le château féodal, construit à l’emplacement de l’actuel château « Val Marie », ainsi que l’église Saint Martin. Les premiers écrits relatifs à l’église datent du XIème siècle.

Jusqu’au début du XVIIIème siècle Vourey n’était pas officiellement reconnu en tant que commune mais comme un ensemble de territoire partagé entre des communes environnantes. C’est pourquoi on a longtemps distingué Vourey de Tullins et Vourey de Moirans grâce au ruisseau qui traversait les hameaux : le Ri d’Olon. Entre 1790 et 1794, Vourey absorbe la commune éphémère de Vourey-de-Moirans.

L’essor de la métallurgie à Rives et Renage au XVIIIème et XIXème siècles, a marqué son empreinte sur la commune de Vourey. En effet les industriels utilisaient un port sur l’Isère, à l’extrémité de la commune, le port de Barre auquel convergeaient les chemins de la plaine.

Au XIXème siècle quelques petites industries fleurissent le long du Ri d’Olon ; au hameau du Sabot. On y captait l’eau de l’Olon pour faire fonctionner une scierie et une forge confectionnant des socles de charrue, ainsi qu’un pressoir pour extraire l’huile de noix. La dernière de ces entreprises fut les chalets Ferrero. Le hameau du Sabot fut rattaché à la commune de Charnècles jusqu’en 1931.

Au cours du XIXème siècle la culture du chanvre s’était répandue à Vourey. Dans la plaine de nombreux trous d’eau pour rouir les plantes et en dégager la filasse étaient aménagés. Le tissage de la toile avait développé une certaine activité dans la commune.

La vigne était très répandue sur les coteaux au XVIIIème, XIXème et même en première partie du XXème siècle. Le vin qui était produit jouissait d’une bonne réputation. Les vignes étaient rassemblées au dessus de l’actuelle route nationale et dans la vallée de l’Olon autour du hameau du Sabot.

Fontaine ronde de Vourey Château Val Marie de Vourey Vignes de Vourey - Jean-Luc Fornoni

Retour haut de page