Nuisances sonores

Tous les bruits portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme sont interdits de jour comme de nuit, qu’ils proviennent de diffusion sonore (télévision, radio) ou de l’utilisation de machine.

Selon l’arrêté préfectoral n°97-5126 du 31 juillet 1997, les travaux de bricolage et de
jardinage sont autorisés aux horaires suivants :

  • Les jours ouvrables de 8h30 à 12h
    et de 14h à 19h30
  • Les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h
  • Les dimanches et jours fériés
    de 10h à 12h
Vourey de nuit

Brûlage des déchets végétaux

Suite au « plan particules » découlant du Grenelle de l’environnement de 2009, la circulaire du 18 novembre 2011 précise l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts.

Règlementation

L’arrêté préfectoral n° 2008-11470 portant sur la réglementation du brûlage des déchets végétaux s’applique à Vourey : le brûlage des déchets végétaux est interdit toute l’année pour les communes ayant accès à une déchèterie.

Pourquoi cette interdiction ?

Le brûlage n’est pas un moyen écologique de se débarrasser des déchets végétaux.

Au-delà des possibles troubles de voisinage (nuisances d’odeurs ou de fumées) comme des risques d’incendie, le brûlage des déchets verts va augmenter la pollution atmosphérique. Les polluants émis dans l’air peuvent nuire à la santé. En effet, cette combustion est peu performante, particulièrement quand les végétaux brûlés sont humides, et libère des substances polluantes, toxiques pour l’homme et l’environnement, telles que des particules (PM), des oxydes d’azote (NOx), des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), ou encore des dioxines. Un seul feu de 50 kg de végétaux dégage autant de particules polluantes qu’un véhicule diesel parcourant 8500 kms.

La pratique du brûlage s’avère être une source prépondérante dans les niveaux de pollution mesurés dans l’air. De plus, elle peut accroître la toxicité des substances émises dans l’air en cas de mélanges des déchets verts avec d’autres déchets du jardin (plastiques, bois traités).

Benne à dechets verts

Il est important de respecter cette interdiction qui vise à améliorer la qualité de l’air.

Quels sont les déchets concernés par cette interdiction ?

Ce sont les tontes de pelouses, les tailles de haies et d’arbustes, les résidus d’élagage, de débroussaillement, d’entretien de massifs floraux ou encore les feuilles mortes…

Des solutions pour valoriser
ces déchets

Le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit, vous pouvez amener vos déchets verts à la déchèterie la plus proche de votre lieu d’habitation.

Mais il existe d’autres solutions permettant leur valorisation et servant, par exemple, à améliorer la qualité de votre sol de jardin : le compostage domestique, le paillage, la tonte mulching.

Pour plus de renseignements sur les solutions de valorisation de vos déchets verts, rendez-vous sur :

 

 

 

 

 

 

Règlement pour nos amis les chiens

(chiens de garde et de défenses) doivent être recensés en mairie.

Documents à fournir :

  • Carte d’identité
  • Certificat de stérilisation pour les chiens de 1ère catégorie
  • Carnet de santé, de tatouage ou de puce
  • Certificat d’assurance avec le nom de l’animal et son numéro de tatouage
    ou de puce
  • Certificat de vaccination antirabique
  • Evaluation comportementale
  • Attestation d’aptitude à la détention de chien dits dangereux

Une liste des vétérinaires délivrant les 2 derniers documents est disponible sur le site de la préfecture où à la gendarmerie.

 

Réglementation chiens

 

Retour haut de page